Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les éléments à prendre en compte lors de la recherche d’un courtier en ligne





Le 21 Septembre 2020, par Partenaire


Image Pixabay
Image Pixabay
Avec autant de courtiers en ligne proposant des services d’investissement, il peut être difficile de faire le bon choix. Il existe de nombreux courtiers en ligne fiables et qu’il est possible de solliciter pour ses placements en bourse, mais pour autant, tous ne se valent pas. Nous vous donnons ici quelques  éléments à prendre en compte lors de votre recherche d’un courtier en ligne.

La réglementation
 
La réglementation est l’élément le plus important à prendre en compte lors du choix de votre courtier de trading en ligne. Ce dernier aura beau proposer des frais de trading compétitifs et des plateformes sophistiquées, s’il n’est pas régulé, rien ne garantira la sécurité de vos dépôts.
 
Il existe des centaines de courtiers en ligne et la plupart d’entre eux ne sont pas régulés. Il convient donc de faire attention au site sur lequel vous faites un dépôt. En effet, les courtiers fiables doivent obligatoirement s’enregistrer auprès d’un organisme de régulation des marchés.
 
Les courtiers de confiance sont, soit sous la surveillance de Banques centrales, soit régulés par des organismes spécialisés. En France, l’Autorité des marchés financiers (AMF) surveille l’activité des courtiers qui offrent leurs services dans l’Hexagone.
 
L’institution a en outre établi une liste noire sur laquelle figurent tous les prestataires de services d’investissement non autorisés à exercer en France. Avant d’ouvrir un compte, il est important de consulter cette liste, pour s’assurer que le courtier en question n’y figure pas.
 
Parmi les mesures de sécurité prises par les courtiers régulés pour protéger les dépôts clients, on peut citer la ségrégation des comptes et la participation à un fonds d’indemnisation des clients.

Le dépôt minimum et le solde minimum
 
Certains courtiers exigent que vous créditiez votre compte d’un certain montant, avant de pouvoir négocier. Pour d’autres, il s’agit d’un solde minimum à maintenir sur votre compte. Si vous passez en dessous de ce solde, vous devrez déposer plus de fonds.
 
Afin d’étoffer leurs propositions commerciales, les courtiers peuvent offrir plusieurs types de comptes, avec des niveaux de dépôt différents. Les montants minimums exigés peuvent varier de 5 euros à 25 000 euros.
 
Il est important de s’assurer que le dépôt minimum exigé correspond bien à votre capital disponible pour le trading.
 
En outre, veillez à ne pas investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. N’investissez pas non plus une somme qui vous fera défaut dans quelques semaines.

Les frais de négociation

Il est important de prendre en compte les frais de trading. Vous ne pouvez pas contrôler le rendement de vos investissements, mais vous pouvez savoir à l’avance le coût lié à vos ordres. Pour une position, les frais sont relativement faibles. Mais si vous négociez activement, vous vous rendrez compte, à moyen terme, que les frais auront considérablement réduit vos profits ou amplifié vos pertes.
 
Certains courtiers proposent plusieurs types de comptes à tarification différente pour que vous trouviez plus facilement celui qui correspond à votre style de trading. Par exemple, un compte sans commissions (compte standard) et un compte avec commission, mais avec de faibles spreads (compte ECN).
 
Si vous négociez activement (day trading ou scalping) les comptes proposant de faibles spreads sont plus avantageux. Par contre, si vous maintenez souvent vos positions sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines, les comptes sans commission peuvent s’avérer plus économiques.
 
Concernant les types de comptes classiques (PEA, compte-titres), les tarifs proposés par les courtiers sont de plus en plus avantageux. Si vous êtes un trader actif, il conviendra de choisir parmi les courtiers proposant les coûts les plus bas.

Les outils de recherches
 
Le courtier offre-t-il aux traders des outils de recherche pour les aider à analyser les instruments financiers ? Si vous êtes un trader utilisant l’analyse technique, vous voudrez bien sûr disposer de plateformes de trading qui offrent les outils nécessaires pour mener à bien vos analyses.
 
Certaines plateformes sont mieux outillées que d’autres. Pour un débutant, une plateforme de trading comme Metatrader peut parfaitement couvrir tous les besoins. Elle dispose d’indicateurs techniques et d’outils de dessin. Vous pouvez en outre utiliser vos propres indicateurs.
 
Cependant, un trader professionnel voudra certainement une plateforme mieux fournie, avec des outils avancés, comme un screener pour l’aider à trouver des valeurs, un fil d’actualité, ainsi que la possibilité de prendre en compte plusieurs écrans.
 
De telles plateformes sont fournies par des courtiers de renom tels qu’IG, ou Saxo Bank. La plateforme SaxoTraderPRO figure parmi les plateformes de trading les plus avancées pour le trading en ligne.
 
En dehors des outils pour l’analyse technique, les traders d’analyse fondamentale seront plus intéressés par un courtier qui offre de l’information financière en permanence : actualité économique, nouvelles des entreprises cotées, indicateurs économiques, etc.

Conclusion
 
Les conditions de trading varient d’un courtier à l’autre. Votre style de négociation peut être adapté aux offres d’un courtier et ne pas convenir à un autre. Le choix de votre courtier en ligne est crucial et peut affecter vos rendements sur les marchés. C’est pourquoi il est important de bien se renseigner sur la réglementation et les offres avant de faire votre premier dépôt.



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook