Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les entreprises françaises paient plus d'impôts et de taxes que les sociétés allemandes





Le 7 Septembre 2017, par

Les entreprises françaises paient 185 milliards d'euros d'impôts et de taxes en plus que les entreprises allemandes. C'est le résultat calculé par les économistes de Coe-Rexecode qui se sont intéressés aux prélèvements obligatoires qui pèsent sur les entreprises des deux côtés du Rhin.


Les prélèvements obligatoires représentent 45,9% du PIB en France, contre 38,8% en Allemagne. Une différence de taux qui ne parait pas si élevé… mais l'écart est autrement plus substantiel quand on s'intéresse aux montants en jeu ! Les entreprises hexagonales règlent ainsi 185 milliards d'euros de plus que de l'autre côté du Rhin. Coe-Rexecode prend en compte les cotisations sociales, les impôts sur la masse salariale, l'impôt foncier, la cotisation sur la valeur ajoutée, la taxe sur les salaires…

Il en faut pour financer le modèle social plus généreux de la France, mais cet écart pèse aussi sur la compétitivité des entreprises tricolores. Les deux pays présentent une différence fondamentale de la structure des cotisations sociales : en France, les entreprises en ont majoritairement la charge, alors qu'en Allemagne, elle revient surtout aux salariés. Les seules cotisations sociales établissent un écart de 106 milliards d'euros entre les entreprises des deux pays, au détriment de la France.

Les impôts qui reposent sur les salaires pèsent 37 milliards pour les sociétés françaises, les impôts sur le foncier 33 milliards. Les économistes de Coe-Rexecode notent toutefois que l'impôt sur les sociétés, qui est souvent sous le feu de l'actualité, ne présente pas une différence si importante puisqu'elle n'est que de 7 milliards entre la France et l'Allemagne.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook