Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les fournitures scolaires en hausse de 10% pour la rentrée





Le 21 Juillet 2023, par François Lapierre

L'augmentation du coût des fournitures scolaires pourrait affecter de nombreux ménages lors de la rentrée scolaire de cette année. Selon l'UFC Que Choisir, les prix des articles comme les cahiers et les stylos ont fortement augmenté, ce qui a motivé le lancement d'une enquête de la DGCCRF.


Augmentations de prix inquiétantes pour les fournitures scolaires

Les fournitures scolaires, une dépense annuelle importante pour de nombreuses familles, vont coûter plus cher cette année. En effet, les prix des feuilles à carreaux ont augmenté de 30%, tandis que les stylos et les crayons ont connu une hausse de 7%. Selon l'UFC Que Choisir, l'augmentation globale des prix des fournitures scolaires est de 10% depuis juillet 2022. Une des raisons de cette hausse est la hausse du prix de la pâte à papier, qui a augmenté de 17% en un an, d'où une inflation des produits de papeterie de près de 14%.

L'UFC Que Choisir a noté que les marques de distributeurs, comme Carrefour ou Marque U, ont connu une augmentation plus importante de leurs prix, soit 11%, comparativement aux grandes marques qui ont augmenté de 9%. Toutefois, en moyenne, les produits des marques de distributeurs restent moins chers que ceux des grandes marques.

Les marques de distributeurs dans le collimateur

En mai, face à la hausse prévisible des coûts des matières premières, le gouvernement avait demandé aux distributeurs d'inclure les fournitures scolaires dans leur dispositif anti-inflation. Toutefois, cette mesure ne semble pas avoir suffisamment freiné l'augmentation des prix. Grégory Caret, directeur de l’UFC-Que choisir, a souligné que « c’est l’ensemble du cartable qui est concerné » par cette inflation.

Devant cette situation, Olivia Grégoire, ministre déléguée au Commerce, a saisi la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) afin d'examiner ces augmentations et de détecter d'éventuels abus. La ministre a indiqué sur Twitter qu'elle veillait à la protection du pouvoir d'achat des Français. Les conclusions de cette enquête seront rendues en septembre. Le gouvernement veut s'assurer qu'il n'y a pas eu d'abus de la part de la grande distribution et que les augmentations ne sont pas simplement une répercussion des coûts. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook