Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les loyers ont baissé de 0,6% depuis janvier





Le 10 Septembre 2017, par

C'est une bonne nouvelle pour les locataires : les loyers ont baissé en moyenne de 0,6% depuis le début de l'année, selon PAP.fr. La raison de ce recul : une demande moins importante et une situation économique difficile que la reprise n'a pas encore renversée.


Cette baisse des loyers n'est bien sûr pas uniforme selon les villes. À Paris, à Reims ou à Nantes, le recul des prix s'établie par exemple à 0,5%. Mais au Havre, à Rennes ou encore à Marseille, la baisse des loyers est beaucoup plus significative, autour des 3%. Parmi les raisons qui expliquent la situation, on trouve tout d'abord les difficultés économiques. Les locataires ont moins d'argent à consacrer à leur loyer et par conséquent, ils préfèrent rester dans un logement plutôt que de déménager pour plus grand.

L'autre raison tient au fait qu'il y a moins de locataires sur le marché. Les taux d'intérêt bas ont poussé bon nombre d'entre eux à acquérir un bien immobilier, plutôt que de le louer. Par conséquent, la demande en locations est plus faible, tandis que l'offre — les logements à louer — est mécaniquement en hausse. Un jeu de l'offre et de la demande qui pousse les propriétaires à baisser le prix des loyers. Au grand bénéfice des locataires.

Cette étude tombe à point nommé pour les propriétaires. En montrant que les loyers accusent globalement une baisse, ils pourront d'autant mieux refuser le « geste » demandé par Emmanuel Macron de réduire les prix de 5 euros pour compenser la baisse des aides au logement… Le marché a naturellement poussé les  propriétaires à baisser leurs prix. Ces derniers se plaignent en parallèle de la hausse des charges. En somme, la balle est de retour dans le camp du gouvernement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : loyers

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook