Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les micro-dons de quelques centimes ont atteint 7 millions d'euros l'an dernier





Le 30 Décembre 2020, par La rédaction

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Et les micro-dons de quelques centimes génèrent des millions d'euros. L'arrondi à la caisse a remporté un franc succès l'an dernier.


Petites sommes, grands résultats

En 2019, ce sont plus de 7 millions d'euros qui ont été collectés dans les quelque 8.000 magasins participant à la collecte de micro-dons, annonce LCI. Le principe est simple et quasiment indolore : lors du passage en caisse, le consommateur décide d'accepter ou pas de payer à l'arrondi supérieur. Bien souvent, cela ne représente qu'un effort d'une poignée de centimes. Mais mis bout à bout, ces micro-dons pèsent lourd pour les associations qui en bénéficient, comme c'est le cas des Restos du cœur et 1.300 autres organisations.

Le concept du micro-don est très efficace pour collecter de l'argent auprès de personnes qui, habituellement, n'en donnent pas pour des questions de démarche à effectuer. Le dispositif mis en place aux caisses des magasins participants est rapide et contrairement à d'autres systèmes de dons, les personnes ne risquent pas d'être sans cesse relancées par la suite. Moins de contraintes donc, aucun suivi après le don, et des sommes qui, sur le ticket de caisse, sont peu élevées. La recette gagnante en quelque sorte !

Quasiment indolore pour le consommateur

La générosité tourne à plein en cette période des fêtes de fin d'année. Dans certaines enseignes, les micro-dons aux caisses ont été multipliés par deux. De quoi abonder les finances de centaines d'associations caritatives, qui ont pu rencontrer des difficultés en raison de la crise sanitaire cette année. Les Français, soucieux de leur pouvoir d'achat, ont pu réduire leurs donations en 2020. Cela représente un véritable enjeu pour les organisations sur le terrain, qui font face aux conséquences sociales très concrètes de l'épidémie.

« Les retombées sont conséquentes sur le terrain », explique ainsi le responsable des Restos du cœur situé près d'un magasin qui pratique les micro-dons. Les sommes collectées ont par exemple permis de créer un jardin d'insertion dans le Tarn. Ce dispositif de micro-dons a été lancé en 2013 et il n'a cessé de gagner du terrain depuis, notamment auprès des enseignes qui peuvent choisir les causes qui bénéficieront de l'argent (souvent des associations locales).



Tags : dons

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook