Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les petites entreprises subissent la crise





Le 31 Octobre 2022, par La rédaction

Ce n'est « pas la catastrophe » pour les petites entreprises, assure la Confédération des PME (CPME). Mais les entrepreneurs ont assurément beaucoup de difficulté pour naviguer dans la crise actuelle.


Un entrepreneur sur dix envisage l'arrêt de son activité

9% des dirigeants de TPE/PME envisage la possibilité d'arrêter ses activités en raison des prix de l'énergie, selon l'enquête de conjoncture de la CPME dévoilée par le Journal du Dimanche. Le coût de l'énergie, c'est actuellement un des problèmes les plus saillants rencontrés par les chefs d'entreprise. Il est passé de 2% de leur chiffre d'affaires en 2021 à 41% cette année ! Et 2023 devrait se montrer pire encore puisque le coût de l'énergie représentera 60% des ventes.

Pour 45% des personnes interrogées (l'enquête porte sur 2.428 dirigeants), cette flambée des prix de l'énergie aura un impact négatif sur les résultats de l'entreprise. C'est que les entrepreneurs n'ont pas le choix : 9 sondés sur 10 ont l'impression de ne pas pouvoir négocier les prix de l'énergie avec leur fournisseur. Pourtant, 18% d'entre eux devront y passer d'ici la fin de l'année, 41% en 2023.

L'énergie et l'approvisionnement, les principaux problèmes

L'énergie n'est pas le seul problème. Près de la moitié des chefs d'entreprise rencontrent également des difficultés pour l'approvisionnement en biens intermédiaires ou en matières premières. Pour près de 9 entrepreneurs sur 10, le coût est la raison principale, puis les délais de livraison (à 71%) et les quantités disponibles (69%).

Les coûts de revient sont en hausse de 10%, néanmoins un tiers de ces chefs d'entreprise assurent qu'ils ne sont pas reportés pour autant aux consommateurs. « On ne voit pas un décrochage massif et immédiat », assure la CPME. Ainsi, près d'un tiers des sondés anticipent une amélioration de la situation. Mais ce chiffre est en recul d'un tiers par rapport au premier semestre…



Tags : PME

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook