Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les politiques de la BCE et de la Fed vont diverger, prévient Christine Lagarde





Le 23 Mars 2022, par François Lapierre

La guerre en Ukraine va avoir des conséquences sur l'économie européenne qui ne seront pas de la même ampleur qu'aux États-Unis, a expliqué Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne.


L'Europe plus exposée que les États-Unis

Les économies européenne et américaine se trouvent « à un endroit différent du cycle économique », a expliqué Christine Lagarde, « même avant la guerre en Ukraine ». La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) s'exprimait à l'Institut Montaigne, à Paris, sur les conséquences de l'agression russe en Ukraine. Et il n'y a pas de doute que « pour des raisons géographiques, l'Europe est beaucoup plus exposée à la guerre que les Etats-Unis ».

Pour la BCE, cela signifie que les politiques monétaires de l'Europe d'une part et des États-Unis de l'autre vont être découplées. Si la Réserve fédérale américaine a déjà relevé ses taux d'intérêt d'un quart de point, la BCE n'en a encore rien fait même si l'institution a prévu une telle hausse dans le courant de l'année. 

Inflation record

En revanche, la Banque centrale européenne a accéléré la baisse de son soutien financier à l'économie. L'inflation, dont la maîtrise demeure un des piliers de la politique monétaire de la BCE, est actuellement près de trois fois plus élevée (5,9%) que l'objectif de 2% annuel. Ce n'est pas un sujet de panique pour Christine Lagarde, qui parie sur une inflation à 5,1% cette année, puis de 2,7% en 2023 et 1,9% en 2024. 

Pour le court terme, Christine Lagarde s'attend à des tensions sur l'approvisionnement, avec une politique « zéro Covid » de plus en plus contraignante en Chine. La présidente a aussi mis l'accent sur la transition énergétique, où « le débat fait rage » sur les conséquences économiques. Dans ce contexte, la politique monétaire de la BCE est de « préserver toutes les options. Et les réponses doivent être graduelles et flexibles ». 



Tags : BCE


1.Posté par Adrien le 23/03/2022 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le passage le plus important est problématique est celui-ci : " ... une politique zéro covid de plus en plus contraignante en Chine ".

Nous sommes TROP dépendant de ce pays. Comment parler d'écologie, quand on fait voyager des milliers de portes conteneurs et autres, fonctionnant au diesel essentiellement, pendant 45 ou 60 jours de mer ? C'est une gabegie ! L'Europe et non pas l'UE, peut largement implanter la production industrielle et manufacturière, la plus essentielle et stratégique, sur le sol européen.

Quant à la main d'oeuvre (terme non péjoratif, puisque totalement essentiel dans un monde consumériste et industrialisé), elle existe en Europe. Rien qu'en France, les chômeurs sont des centaines de milliers, quand d'autres pays en Europe, arrive à faire baisser leur chômage, comme dans les pays Scandinaves par exemple. Pourquoi pas en France ? Pour maintenir la peur du "pas de travail", dans la population et maintenir les salaires au plus bas ? Cela ne fonctionne pas. C'est une mauvaise pensée politique et une solution non pérenne pour les plus riches, qui ne reste qu'entre eux et n'achètent qu'entre eux.

Nous avons, en France et en Europe, largement les moyens de redevenir forts, puissant, utile au Monde, novateurs, fabricants, négociants, rayonnants ! L'alcool et les partouzes élitistes c'est bien beau, mais il faudrait se réveiller et profiter un peu moins, pour créer davantage de choses et redorer le blason de la France et l'Europe, bien partie à la dérive depuis de nombreuses années. Nous sommes l'Europe, unis pour faire face, sans arrogance, avec justesse et rigueur, pacifiques et novateurs. Réveillons nous.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook