Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les sous-traitants de la fibre veulent être mieux payés par les opérateurs





Le 10 Octobre 2022, par La rédaction

Le gouvernement s'est engagé à fournir une connexion très haut débit à tous les Français d'ici 2025. Un projet ambitieux qui implique un grand nombre d'intermédiaires. Les sous-traitants qui tirent la fibre s'inquiètent…


La « souffrance » des sous-traitants de la fibre

Il suffit d'un seul maillon faible pour que le projet ambitieux de proposer un accès à Internet très haut débit à tous les Français à l'horizon 2025 tombe à l'eau. Et actuellement, la filière s'inquiète de la situation des sous-traitants qui installent la fibre. Mandatés par Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom, InfraNum (la fédération des industriels des télécoms) a tiré la sonnette d'alarme durant l'université du Très Haut Débit qui s'est tenue à Toulouse.

D'après La Tribune qui a rapporté la situation, Philippe Le Grand, le président d'InfraNum, a déclaré que les sous-traitants étaient « en souffrance » et que les opérateurs devaient « mieux les payer » afin qu'ils puissent continuer à faire leur travail. « Le rôle d’Orange est tout à fait particulier. Si Orange tousse, c’est toute la filière qui tremble », a-t-il ajouté.

Orange a déjà fait un geste

Christel Heydemann, la directrice générale de l'opérateur historique, a entendu l'alerte. Elle a rappelé que « dès le mois de juillet, nous avons pris l’initiative d’accompagner la filière de la sous-traitance en augmentant les tarifs de 2,2% pour les contrats en cours ». Cela ne résout pas tous les problèmes, mais ce coup de pouce est un « premier pas » vers un soutien plus significatif.

La dirigeante a toutefois relevé que les marges de manœuvre d'Orange étaient limitées car l'entreprise aussi est touchée par l'inflation et la hausse des coûts. Du côté du gouvernement, un groupe de travail pourrait être créé pour un meilleur partage de la valeur dans la filière. En toile de fond, il y a les nombreuses plaintes envers ces sous-traitants pour des problèmes de malfaçon.



Tags : fibre

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook