Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les ventes en ligne ont fortement augmenté l'an dernier





Le 5 Février 2021, par François Lapierre

Ce ne sera pas vraiment une surprise, plutôt une confirmation : les ventes en ligne ont fortement progressé l'an dernier à la faveur des confinements et des restrictions des déplacements : +8,5 %.


Des ventes de produits en hausse, des ventes de services en baisse

Le bilan de la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) confirme que les ventes en ligne ont connu une accélération en 2020. Elles ont atteint 112 milliards d'euros en France l'an dernier, soit une hausse de 8,5 % par rapport à 2019. Le commerce en ligne représente désormais 13,4 % du commerce de détail, un chiffre en hausse de 3,6 points d'une année sur l'autre. En toute logique, la Fevad explique que les deux confinements ont entraîné des « pics d'activité sans précédent » sur la vente en ligne de produits. Et entre ces deux poussées du printemps et du mois de novembre, le niveau est resté élevé.

C'est d'ailleurs au dernier trimestre, qui a subi un confinement d'un mois, que les ventes se sont accélérées. La fermeture des magasins et celle des rayons dits non-essentiels ont conduit à une forte augmentation des ventes au mois de novembre qui s'est poursuivie en décembre, en dépit de la réouverture des commerces physiques, souligne la fédération. Toutefois, malgré une situation favorable, la croissance de l'an dernier est moins que celle qui avait été enregistrée entre 2018 et 2019, elle s'était établie à 11,6 %.

Activités de voyages et de loisirs en berne

La croissance l'an dernier a été tirée par les ventes de produits sur internet (+32 %), mais les services ont accusé le coup avec un recul de 10 % : c'est la conséquence de la « chute brutale » des activités de voyages et de loisirs pendant la crise, explique la Fevad. Des secteurs qui souffrent énormément du contexte sanitaire : les voyages sont extrêmement limités et les loisirs sont réduits à la portion congrue (peu d'activités en extérieur possibles, pas de cinémas, pas de concerts…).

Le nombre de transactions sur les sites de commerce en ligne a atteint 1,84 milliard, ce qui représente une hausse de 5,8 %. Le panier moyen du consommateur sur internet s'élève à 61 euros, soit 2 euros de plus qu'en 2019. Ces chiffres accentuent une tendance qui n'a pas eu besoin de la crise sanitaire pour s'imposer avec force : les Français sont devenus des accros au shopping en ligne.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook