Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les violences urbaines en France, un coup dur pour le tourisme





Le 4 Juillet 2023, par La rédaction

Jean-François Rial, directeur de l'Office de tourisme de Paris, met en lumière les conséquences négatives des récentes violences urbaines en France sur le tourisme, notamment la clientèle internationale clé pour le pays. Il évoque également les inquiétudes pour l'image de la France à l'approche des Jeux Olympiques.


Un tourisme en perte de vitesse à cause des violences urbaines

Les récentes violences urbaines en France ont engendré une vague significative d'annulations de séjours par des touristes étrangers, principalement américains, selon Jean-François Rial. Le directeur de l'Office de tourisme de Paris, en entretien avec l'AFP, déplore aussi les incidents graves survenus en trois mois, y compris les manifestations contre la réforme des retraites, qui ont entraîné une cascade d'annulations essentiellement dans le secteur hôtelier.

Aujourd'hui, Paris connaît déjà des milliers d'annulations dues aux violences dues à la mort de Nahel, avec un taux d'annulation de réservations pour la clientèle internationale de l'ordre de 20 à 25% au début du mois de juillet. Pour les clients américains, ce taux d'annulation s'élève à 15% à Paris. Les images de violences en provenance de la capitale et d'autres grandes villes françaises, comme Lyon et Marseille, semblent notamment influencer ces chiffres.

Des conséquences potentielles sur les grands événements sportifs à venir

En outre, Jean-François Rial soulève des préoccupations quant à l'impact potentiel de ces violences sur des événements sportifs majeurs à venir, tels que la Coupe du monde de rugby et les Jeux Olympiques. Alors que les passionnés de rugby sont moins susceptibles d'annuler leur venue en raison des incidents, le public des JO, plus large et moins passionné, pourrait être plus inquiet.

Les violences urbaines ont également un effet dévastateur sur le retour des touristes américains, qui ont récemment été conseillés d'éviter la France. Cette clientèle, essentielle pour le tourisme français, est particulièrement sensible aux questions de sécurité et les incidents répétés pourraient causer une perte significative de revenus pour le secteur touristique français. La répétition des violences urbaines en France pourrait ternir l'image du pays et avoir des répercussions négatives sur le tourisme, un secteur crucial pour l'économie française, notamment à l'aube d'événements internationaux majeurs.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook