Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Logement : à Paris, plus de 100 000 chambres de bonnes inhabitées





Le 24 Novembre 2015, par

Paris compte 100 000 chambres de bonnes qui sont inhabitées. Une situation étonnante alors que la pénurie de logements frappe durement la capitale.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ces chambres de bonnes, recensées par l'Atelier parisien d’urbanisme (APUR), représentent un million de mètres carrés, explique la maire de Paris, Anne Hidalgo. La ville veut « utiliser ce potentiel pour créer des logements, privés ou sociaux ». L'enquête a établi que 15% des 114 000 chambres de service à Paris sont habitées. Pour moitié d'entre eux, ces logements mesurent moins de 9 mètres carrés.

Ian Brossat, l'adjoint au logement de la mairie, explique : « Nous allons pouvoir envisager l’acquisition d’une partie de ces chambres, afin de les aménager pour en faire des surfaces habitables ». Le système Multiloc pourrait être mis à profit ; il s'agit d'un programme d'aide aux propriétaires pour qui les poussent à proposer leurs biens à la location.

Ces mesures rejoindront les autres dispositifs visant à soutenir « l’objectif de création de 10.000 logements par an, dont au moins 7.000 sociaux, fixé par la maire de Paris, ainsi que le nécessaire rééquilibrage de l’offre de logements sociaux entre l’est et l’ouest de la capitale », d'après Ian Brossat.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : paris

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook