Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Lufthansa : grosses difficultés à prévoir





Le 8 Novembre 2015, par

La Lufthansa fait vivre des heures difficiles dans les principaux aéroports allemands. La compagnie aérienne retourne en grève ce lundi 9 novembre, après un mouvement vendredi et samedi dernier, et une pause ce dimanche.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le personnel navigant de la Lufthansa est toujours en grève, avec des effets qui vont se faire ressentir dans les aéroports de Francfort, Munich et Düsseldorf, selon le syndicat UFO.

Le mouvement dure depuis la fin 2013 : en décembre de cette année, les syndicats des personnels navigants et la direction de l'entreprise ont débuté des négociations sur les salaires, la protection contre les licenciements, les retraites, les départs en pré-retraites… Bref, ce sont toutes les conventions collectives qui ont été remises à plat à cette occasion.

Mais les négociations butent sur de nombreux problèmes, ce qui provoque ces mouvements perlés et ses perturbations sporadiques. Vendredi, 300 vols ont été annulés ; samedi, ce sont 58 000 passagers qui ont souffert du mouvement. Si les vols long-courriers ont été maintenus, plus de 500 vols court et moyen-courrier ont été annulés.

La grève va se poursuivre jusqu'au 13 novembre, UFO ayant toutefois ménagé des pauses dans le conflit.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Lufthansa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook