Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

M6 veut s’offrir RTL, RTL 2 et Fun Radio





Le 13 Décembre 2016, par

M6 veut ajouter une nouvelle corde à son arc, celui de la radio. Le groupe de télévision et de production audiovisuelle est entré en négociations exclusives avec RTL Group.


M6 entend acquérir le pôle radio français de RTL Group, qui compte les radios RTL, RTL2 et Fun Radio. Il s’agit du premier pôle de radio privée en France, qui affiche un chiffre d’affaires de 168 millions d’euros pour 2015. Les régies publicitaires de ces trois médias, IP France et Régions, et les activités internet de ces sociétés font également partie de la dot.

La transaction coûtera 216 millions d’euros au groupe M6. Si les actionnaires l’acceptent, l’acquisition des radios françaises de RTL Group donnera un nouveau poids à la société audiovisuelle. Il s’agit d’une « étape importante pour le groupe qui réaliserait ainsi la plus grosse opération de croissance externe de son histoire, ajoutant à ses autres activités le métier de la radio, atout indiscutable d'une offre plurimédia », explique Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du groupe M6.

Il faut cependant obtenir le feu vert des instances du personnel du pôle radio de RTL ainsi que de M6, tout comme l’absolution du CSA qui aura son mot à dire dans ce dossier. L’affaire est d’autant plus sensible qu’elle intervient au début de la campagne électorale  pour la présidentielle de l’année prochaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : m6

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook