Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mario Draghi prévoit des taux d'intérêt bas pour longtemps





Le 17 Mars 2016, par

Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, s'est voulu rassurant ce jeudi 17 mars devant la presse. Il a ainsi assuré que les taux d'intérêt resteraient à leurs niveaux actuels, c'est à dire très bas, pendant encore un moment.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Une déclaration qui a de quoi pousser les investisseurs à considérer sérieusement la zone euro pour leurs projets de long terme. « Le conseil des gouverneurs s'attend à ce que les taux d'intérêt restent à leurs niveaux actuels, ou à des niveaux plus bas pendant une période de temps prolongée et bien au-delà de la fin de notre programme de rachat d'actifs », a-t-il souligné durant cette rencontre.

Mario Draghi présentait les perspectives économiques de la zone euro aux dirigeants des États membres réunis à Bruxelles. La Banque centrale européenne a étendu son programme de rachat d'actifs la semaine dernière afin de soutenir l'activité économique en Europe, en agissant sur l'inflation et le crédit. Ce programme passe de 60 à 80 milliards d'euros par mois et il se poursuivra jusqu'en mars prochain.

Le président de l'institution n'a de plus pas fait mystère de sa volonté d'amplifier encore, au besoin, les gestes que pourraient faire la BCE pour soutenir l'économie de la zone euro. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook