Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Marisol Touraine : « une cohérence très forte » dans la modulation des allocations familiales





Le 9 Octobre 2014, par

L’idée fait son chemin. Alors que quelques députés PS ont proposé mercredi 8 octobre dernier de moduler les prestations familiales, en fonction du revenu des ménages, signant la fin de l’universalité de la mesure, le gouvernement semble être très sensible à cette mesure. A commencer par Marisol Touraine.


cc/flickr
cc/flickr

Interrogée à ce sujet sur iTélé, jeudi 9 octobre, la ministre de la Santé et des Affaires sociales a estimé qu’il existait un véritable consensus en faveur de la modulation des allocations familiales en fonction du revenu des familles. Marisol Touraine a dans le même temps défendu le projet du gouvernement, qui s’est pourtant bien gardé de reprendre cette idée ultra-sensible qui risquerait bien de faire descendre dans la rue de nombreux ménages.

 

« La modulation des allocations familiales est une mesure qui évidemment a une cohérence forte. Dire que l’on va diminuer les allocations de ceux qui ont les revenus les plus élevés, sur le principe, tout le monde est d’accord » a précisé la ministre, ajoutant que « la discussion doit porter sur le niveau et sur le seuil » d’une telle mesure. 

 

C’est sans doute sans compter les associations familiales, qui sont nombreuses à défendre aujourd’hui le fait que les allocations familiales ne correspondent pas à un complément de revenu, mais à la rétribution juste d’une charge. Marisol Touraine a précisé qu’un débat sur la question serait organisé à l’Assemblée nationale puisque l’idée est à l’initiative de députés, mais que ce n’est pas la proposition que le gouvernement a mis sur la table. Affaire à suivre…



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook