Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mc Donald's conseille à ses employés de ne pas manger… au fast-food





Le 24 Décembre 2013, par

Faites ce que je dis, pas ce que je fais : Mc Donald's, aux Etats-Unis, recommande sur un site destiné à ses employés d'éviter la nourriture servie… dans les fast-foods.


Le site en question, McDonaldsMyNurtureLife.com  -auquel tout un chacun peut accéder en simulant une inscription à l'aide d'une adresse fictive aux Etats-Unis- prodigue des conseils on ne peut plus clairs. La nourriture servie au "fast-food présente un taux élevé de calories, de graisses, de graisses saturées, de sucres et de sel". 

Plus loin dans le site, McDonaldsMyNurtureLife.com explique encore que l'on "ignore comment [la] nourriture est préparée. Par exemple, beaucoup de restaurants mettent beaucoup d'huile et de beurre dans leurs préparations (…) ont remplacé les graisses animales par des huiles végétales hydrogénées pour les fritures". 

Le site en question, déniché aux Etats-Unis par CNBC, est parfaitement assumé par Mc Donald's, qui rappelle que ses magasins proposent justement  à la consommation des salades, des fruits, des légumes, comme le site McDonaldsMyNurtureLife.com  le recommande également à ses lecteurs...



Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook