Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

McDonald's va supprimer le cheeseburger de ses menus pour enfants





Le 16 Février 2018, par Olivier Sancerre

À l'échelle de McDonald's, c'est une révolution. Aux États-Unis, la chaîne de restauration rapide va retirer de ses menus pour enfants le cheeseburger. Une manière pour le groupe de redorer une image encore marquée par les accusations de malbouffe.


À partir du mois de juin, les petits consommateurs américains de McDonald's n'auront plus de cheeseburger dans leur Happy Meal. Le sandwich restera toutefois disponible à la commande, mais il ne sera proposé dans les repas pour les enfants. Le groupe s'est engagé à réduire le nombre de calories dans ses menus pour enfants : à l'horizon 2022, 50% de ces derniers ne devront pas dépasser les 600 calories et les 650 milligrammes de sodium. Quitte à faire des mécontents. Le Happy Meal est en effet moins populaire depuis que l'entreprise a remplacé le soda par du jus de fruit il y a quatre ans : ses ventes ont reculé de 14%.

Le Happy Meal, créé en 1979, est un des symboles de McDonald's. Aux États-Unis, ces menus pour enfants accompagnés d'un jouet représente 15% des ventes dans les restaurants du groupe. En retirant de ce menu un sandwich aussi emblématique, la chaîne de fast food risque de s'attirer les foudres des consommateurs et de voir son chiffre d'affaires en pâtir. Il s'agit d'abord et avant tout d'une question d'image de marque pour McDonald's.

L'entreprise est souvent perçue comme le symbole de la malbouffe ; pour beaucoup de nutritionnistes, elle est en partie responsable de l'épidémie d'obésité qui frappe les États-Unis où un tiers des enfants (2 à 19 ans) est en surpoids et plus de 17% sont obèses. Plus de 30% des enfants et ados consomment chaque jour un repas dans une enseigne de restauration rapide…



Tags : mcdonald's

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook