Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Meta : forte chute en Bourse après un troisième trimestre 2022 décevant





Le 27 Octobre 2022, par Paolo Garoscio

Le groupe de Mark Zuckerberg fait face à un fort ralentissement de sa croissance depuis le deuxième trimestre 2022. La baisse des investissements dans la publicité, sa principale source de revenus, sont en cause. Mais le projet de Metaverse, auquel Zuckerberg croit dur comme fer, ne décolle pas… et en Bourse les actionnaires sont particulièrement inquiets.


Les gains de Meta divisés par deux en un an

Lors de la publication des résultats du deuxième trimestre 2022, Meta avait déjà fortement déçu : l’entreprise enregistrait la première baisse de chiffre d’affaires de son histoire, après plus d’une décennie de croissance continue. La baisse était néanmoins légère : 0,9% sur un an. Et la sanction en Bourse n’avait pas été majeure.

Le 26 octobre 2022, toutefois, c’est une autre histoire : Meta a publié un nouveau trimestre en baisse. Le chiffre d’affaires chute de 4% sur un an, à 27,7 milliards de dollars, tandis que le résultat net trimestriel s’effondre. S’il reste positif, à 4,4 milliards de dollars, il est divisé par deux (-52%) par rapport au troisième trimestre 2021. Sans surprise, la Bourse a durement sanctionné l’entreprise : dans les échanges après la clôture de Wall Street, Meta perdait 19,6%.

Le cours de l’action de Meta divisé par quatre en un an…

La sanction boursière du 26 octobre 2022 est lourde de conséquences : en termes de capitalisation, ce sont 67 milliards de dollars qui sont partis en fumée en quelques heures. Et l’action du groupe affiche désormais une valeur un peu supérieure à 100 dollars, soit le niveau de 2016.

D’ailleurs, le cours de l’action s’est effondré en un peu plus d’un an. Le record de valeur, à plus de 370 dollars, avait été atteint en septembre 2021. Mais, depuis, le prix de l’action du groupe de Menlo Park a été divisé par quasiment quatre, notamment face à la volonté de Mark Zuckerberg de lancer son Metaverse qui ne semble pas convaincre les professionnels comme les utilisateurs.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook