Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Méthode Coué : Michel Sapin affirme "nous amorçons la baisse du chômage"





Le 27 Décembre 2013, par

Le ministre du Travail, Michel Sapin, est manifestement un adepte de la méthode Coué. Alors même que les chiffres du chômage de novembre sont catastrophiques (+ 17 800 chômeurs dont 23 00 jeunes de plus malgré 100 000 emplois aidés distribués en neuf mois), il a déclaré ce vendredi 27 décembre sur Europe 1 que la baisse du chômage était amorcée. Bluffant.


"Ces chiffres du chômage tous les mois, il y a deux manières de les regarder. Les deux sont vraies. Il y a l'immédiat, soit, au fond, la manière de faire sur Europe 1, sur les télés ou autres, et je ne vous en ferai pas reproche. Ça consiste à regarder le chiffre du mois. Et puis il y a une autre manière, qui consiste à regarder la tendance : dans quelle tendance allons-nous ? Est-ce que ça va en augmentant ou en diminuant ? Et oui, depuis le début de l'année, nous avons fait reculer le chômage, et ce 4e trimestre amorce la baisse du chômage. "


Il faut le lire pour le croire, et mieux encore, l'entendre  ! (cliquez ci-contre pour écouter Michel Sapin sur Europe 1 chez Jean-Pierre Elkabach). Alors même que le nombre de chômeurs a augmenté de 5,6 % depuis novembre 2012 d'après les statistiques officielles de l'INSEE, le ministre du Travail affirme contre toute logique le contraire. 



Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook