Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Monoprix va bientôt accepter le bitcoin





Le 9 Avril 2014, par

Le bitcoin, cette devise virtuelle et décentralisée, n'est pas en odeur de sainteté : beaucoup de pays l'ont tout simplement interdite, à commencer par la Chine. Ailleurs, elle suscite beaucoup de méfiance, comme aux États-Unis. Mais cela n'empêche pas les commerçants de lui ouvrir de plus en plus grand leurs portes.


En France, le bitcoin est accepté chez plusieurs commerçants en ligne, et la liste grossit de semaine en semaine. Mais il n'existe encore aucune grande enseigne prenant en charge la devise virtuelle. Monoprix pourrait bien être le premier réseau de grande ampleur à accepter le bitcoin. L'enseigne réfléchit ainsi à prendre en charge le règlement par bitcoin et ce, d'ici la fin de l'année. Patrick Oualid, directeur du e-commerce pour Monoprix (groupe Casino) a déclaré au Journal du Net que « [le bitcoin] nous sommes plusieurs à y croire ». La monnaie « n'est pas un feu de paille (...) nous devons nous y mettre, c'est dans notre ADN » de meneurs de tendance, ajoute t-il. L'échéance de la fin de l'année ne lui paraît pas non plus insurmontable. « Techniquement, cela ne me parait pas très difficile à intégrer. De cette manière, si l'éclosion se produit en 2015, nous serons prêts ».
 
La première vitrine à proposer le paiement en bitcoin sera assez logiquement le site web. Mais étant donnée la nature fluide et mobile de bitcoin, les smartphones pourront à terme servir de portemonnaie virtuel pour les règlements dans les magasins : il suffirait de scanner un code QR pour payer ses courses en devise virtuelle.
 
Pour installer durablement le bitcoin dans les esprits, Monoprix devra faire preuve de pédagogie. « Le bitcoin fait effectivement l'objet d'une défiance monumentale. On n'a pas encore bien compris l'ampleur du sujet. Pourtant je suis convaincu que ne pas y croire, ce serait comme ne pas croire aux réseaux sociaux il y a quelque temps », assure Oualid. En revanche, il ne faut pas s'attendre rapidement à un chiffre d'affaires significatif…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook