Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Néobanque : plus d'un million de comptes Nickel





Le 8 Septembre 2018, par

Le compte Nickel ressemble de plus en plus à une « success-story » dans le secteur des néobanques. Le service compte désormais plus d'un million de comptes ouverts, ce qui en ferait le cinquième réseau bancaire en France avec ses bureaux de tabac partenaires.


Le millionième compte Nickel a été ouvert le 22 août à Saint-Paul-lès-Dax, quatre ans et demi après le lancement de ce nouveau service bancaire, et un an après son achat (pour 200 millions d'euros) par BNP Paribas. Ouvrir un compte Nickel est simple, il suffit de se rendre chez un buraliste : l'ouverture demande quelques minutes et les frais de tenue de compte se limitent à 20 euros par an. Ce million de comptes positionnent Nickel derrière Boursorama (1,5 millions de clients), ING Direct et Fortuneo (400 000 clients estimés), Hello Bank! du même BNP Paribas (350 000) et Monabanq (310 000 clients).

Nickel a pour originalité de pouvoir s'ouvrir chez le buraliste près de chez soi. Ce qui permet au service d'annoncer qu'il est le « cinquième réseau bancaire » en France, avec ses 3 700 points de vente ! Un buraliste n'est certes pas une agence bancaire, même si la Fédération des buralistes envisage de mettre en place de nouveaux services bancaires. Pour donner un ordre d'idée, la Caisse d'Épargne compte 4 100 agences. Nickel a l'intention de passer devant d'ici la fin de l'année, en atteignant les 5 000 points de vente.

Nickel n'a pas de licence bancaire, ses services sont donc limités (l'entreprise bénéficie néanmoins d'un agrément d'établissement de paiement). Le service envisage d'accepter les dépôts de chèques une refonte de l'application mobile. En revanche, pas de crédit à la consommation ni d'épargne pour le moment. Nickel est particulièrement utilisé par les clients fichés à la Banque de France ; 65% des utilisateurs du service y versent de l'argent chaque mois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : banque

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook