Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nestlé va s'attaquer au marché du chocolat premium





Le 1 Octobre 2015, par

Nestlé a l'ambition de se développer sur le marché « super premium » du chocolat. Le géant agro-alimentaire suisse veut s'appuyer sur sa marque Cailler pour proposer des produits haut de gamme aux États-Unis, en Asie et en Europe.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Cailler n'est pas n'importe quelle marque de chocolat suisse. C'est tout simplement la première du genre, puisque l'entreprise a été fondée en 1819 par François-Louis Cailler. Passée sous la coupe de Nestlé, les fameux pralinés vendus exclusivement en Suisse vont connaître un destin à l'international.

Mais la Suisse sera bel et bien présente sur les boîtes Cailler. Le groupe mise même particulièrement sur l'image de marque du pays en matière de chocolat pour séduire les consommateurs partout dans le monde. Plusieurs points de vente vont être inaugurés dans les mois à venir au sein des aéroports de Singapour, Dubai, Zurich et Genève, tandis que l'on pourra s'offrir des boîtes aux États-Unis en les commandant simplement sur Amazon.

Ce sont en tout cinq boîtes de différentes tailles qui seront proposées à ces clients internationaux. Nestlé joue là une partition qui l'éloigne de l'activité de marques très grand public comme KitKat, Smarties ou encore Crunch. L'affaire sera sans aucun doute suivie de très près par la concurrence, notamment par Lindt & Sprüngli ou Godiva dont le cœur de cible est le même que celui de Cailler.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : nestlé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook