Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Netflix dépasse les 5 millions d’abonnés en France





Le 14 Février 2019, par François Lapierre

Netflix a séduit plus de 5 millions d’abonnés payants en France, une performance réalisé en moins de cinq ans. Le service américain de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) se rapproche du champion français, Canal+.


Le chiffre de 5 millions d’abonnés, donné par Le Figaro, a été confirmé par un porte-parole de Netflix. Le service de SVOD poursuit donc son ascension très rapide vers les sommets : en avril dernier, il franchissait le cap des 3,5 millions d’abonnés. La cadence des recrutements est telle que Netflix pourrait rapidement jouer des coudes avec Canal+, qui comptait 8 millions d’abonnés au troisième trimestre 2018, en comptant les clients provenant des offres opérateurs. Le nombre d’abonnés directs, hors opérateurs, à Canal+ est de 4,7 millions.

L’entreprise a dévoilé en fin d’année des résultats qui démontrent, si besoin était, sa puissance sur le marché du divertissement. Netflix comptait plus de 139 millions d’abonnés au dernier trimestre, un gain de près de 26% sur l’année, et de 8,8 millions par rapport au troisième trimestre. La croissance des abonnés provient surtout de l’international, le marché américain évoluant désormais peu avec 60,1 millions de clients. Si la concurrence aux États-Unis commence à se mettre en ordre de bataille, Netflix reste, et de loin, le plus populaire des services de streaming outre Atlantique. 

Cette position privilégiée lui permet d’augmenter le prix de ses forfaits, qui vont coûter quelques dollars de plus (15,99 $ le forfait premium, au lieu de 13,99 $). De l’argent indispensable pour financer les productions originales qui attirent les abonnés. Netflix finance des programmes partout dans le monde, y compris en France avec plusieurs séries, films et documentaires.



Tags : Netflix

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook