Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nintendo ne profitera pas tout de suite du succès de Pokémon GO





Le 27 Juillet 2016, par

Jouer à Pokémon GO est on ne peut plus simple : il suffit de se promener autour de chez soi, dans son quartier ou dans un parc pour tenter d’attraper les fameuses créatures. Mais pour l’emporter, il faut rester le nez collé à l’écran de son smartphone.


Ce n’est pas sans provoquer d’incidents : les risques de chute ou de collision sont réels, et même pire encore. Quand on joue à Pokémon GO, on est complètement absorbé par « la chasse » et le reste de son environnement est complètement oublié. C’est pourquoi Nintendo a mis au point un gadget, le Pokémon GO Plus. Ce bracelet, connecté à un smartphone avec le Bluetooth, vibre et s’illumine dès que le joueur passe à proximité d’un Pokémon.

Plus besoin de rester absorbé dans son smartphone donc. L’idée est bonne et Nintendo pouvait compter sur une belle rentrée d’argent au vu non seulement du succès du jeu (plus de 75 millions de téléchargements), mais aussi du prix de l’accessoire : 39,99 euros. C’est cher pour le service offert, mais les joueurs les plus assidus ne sont pas à ça près.

Sauf que voilà, Nintendo ne pourra lancer la commercialisation de son produit qu’en septembre, a annoncé l’éditeur de jeu vidéo. L’entreprise risque donc de passer après la vague monumentale qui a propulsé Pokémon GO en phénomène de société ; il est à craindre que d’ici la rentrée, le succès du jeu se soit tassé…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : nintendo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook