Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nintendo ne profitera pas tout de suite du succès de Pokémon GO





Le 27 Juillet 2016, par Olivier Sancerre

Jouer à Pokémon GO est on ne peut plus simple : il suffit de se promener autour de chez soi, dans son quartier ou dans un parc pour tenter d’attraper les fameuses créatures. Mais pour l’emporter, il faut rester le nez collé à l’écran de son smartphone.


Ce n’est pas sans provoquer d’incidents : les risques de chute ou de collision sont réels, et même pire encore. Quand on joue à Pokémon GO, on est complètement absorbé par « la chasse » et le reste de son environnement est complètement oublié. C’est pourquoi Nintendo a mis au point un gadget, le Pokémon GO Plus. Ce bracelet, connecté à un smartphone avec le Bluetooth, vibre et s’illumine dès que le joueur passe à proximité d’un Pokémon.

Plus besoin de rester absorbé dans son smartphone donc. L’idée est bonne et Nintendo pouvait compter sur une belle rentrée d’argent au vu non seulement du succès du jeu (plus de 75 millions de téléchargements), mais aussi du prix de l’accessoire : 39,99 euros. C’est cher pour le service offert, mais les joueurs les plus assidus ne sont pas à ça près.

Sauf que voilà, Nintendo ne pourra lancer la commercialisation de son produit qu’en septembre, a annoncé l’éditeur de jeu vidéo. L’entreprise risque donc de passer après la vague monumentale qui a propulsé Pokémon GO en phénomène de société ; il est à craindre que d’ici la rentrée, le succès du jeu se soit tassé…



Tags : nintendo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook