Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nissan supprime 12 500 postes partout dans le monde





Le 27 Juillet 2019, par La rédaction

Les rumeurs ne s'étaient pas trompées. Nissan a annoncé cette semaine une restructuration de grande ampleur qui va pousser le constructeur automobile à supprimer 12 500 emplois.


D'ici 2022, le groupe Nissan aura supprimé 12 500 emplois partout dans le monde. Une véritable purge qui touchera surtout les sites étrangers (hors Japon) du constructeur. L'entreprise va également réduire une partie de sa production, cette potion amère devant permettre à Nissan de redresser ses comptes et repartir de l'avant. Tous les signaux ou presque sont au rouge, à commencer par le bénéfice d'exploitation qui a plongé de 98,5% au premier trimestre de l'exercice en cours : il s'établit à l'équivalent de 13,3 millions d'euros seulement. Très loin du consensus des analystes.

En revanche, Nissan a maintenu sa prévision de bénéfice à 320 milliards de yens pour l'exercice en cours qui s'achèvera fin mars 2020. Ce sera tout de même 28% de moins que durant le précédent exercice 2018/2019. Ce bénéfice sera tout simplement la plus mauvaise performance financière du constructeur automobile en dix ans. Les coûts de l'entreprise, en particulier en Amérique du Nord, ont augmenté en raison de la forte concurrence, qui oblige tous les constructeurs à consentir des rabais toujours plus importants.

Par ailleurs, Nissan doit toujours composer avec le scandale Carlos Ghosn. L'ex-président du groupe est en délicatesse avec la justice japonaise en raison de soupçons de malversations financières. Hiroto Saikawa, le directeur général de Nissan, a aussi indiqué qu'il allait préparer une nouvelle génération de dirigeants allait reprendre les rênes de l'entreprise en 2022, après la mise en œuvre de la restructuration.



Tags : Nissan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook