Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle baisse des immatriculations neuves en France





Le 4 Juillet 2022, par La rédaction

Pour l'industrie automobile, le mois de juin ne fait malheureusement que confirmer la tendance à la baisse du marché français. Les ventes d'immatriculation neuves ont encore reculé le mois dernier, de près de 15%.


Un terrible mois de juin

Nouveau mois en chute pour les immatriculations neuves en France. En juin, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 14,24%, selon le bilan de la Plateforme automobile (PFA). 171.089 voitures neuves ont été immatriculées, ce qui représente un total de 771.982 véhicules sur les six premiers mois de l'année, soit une baisse de 16,34% par rapport à l'an dernier. 

Cela ramène le marché hexagonal au début des années 70 : en 1971, 762.082 immatriculations avaient été enregistrées… En ajoutant les utilitaires, on atteint 955.672 véhicules (-18%), soit même pas le seuil du million. Dans ce marché morose, quasiment aucun constructeur ne parvient à tirer son épingle du jeu. Et surtout pas les représentants français. Stellantis accuse une baisse des ventes de 21%, avec des marques qui plongent encore davantage : -25,3% pour Citroën, -38,8% pour Jeep.

Crise des composants

Le groupe Renault recule également mais moins que son rival, avec une baisse des immatriculations de 16,6%. Petite consolation, la marque Dacia enregistre une hausse des immatriculations de 2,7%. Le premier importateur étranger, Volkswagen, est lui aussi en chute libre de 25,6%. Les immatriculations de Ford baisse de 10% seulement, grâce à sa gamme équipée E85 : c'est le carburant le moins cher à la pompe…

Pour le deuxième semestre, les perspectives sont encore floues. Si les conséquences de la guerre en Ukraine ont été surmontées, les constructeurs font toujours face à la pénurie de composants électroniques dont leurs voitures sont de plus en plus dépendantes. Le retour à la normale n'est pas attendu avant l'année prochaine.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook