Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle grève dans les trains allemands





Le 18 Mai 2015, par

Qui a dit que l’Allemagne était le paradis du dialogue social ? Outre-Rhin comme ailleurs, des salariés font grève, et ce sera une fois de plus le cas dans le secteur ferroviaire.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Une nouvelle grève va frapper les déplacements lors du week-end de Pentecôte. Le syndicat GDL a appelé à ce mouvement, qui n’est jamais que le neuvième depuis l’été dernier. Ce nouvel arrêt de travail intervient une semaine seulement après un précédent mouvement au sein de la Deutsche Bahn, qui a duré une semaine.

La compagnie ferroviaire va tenter de faciliter la vie de ses clients durant ce long week-end, mais la grogne se fait déjà sentir, notamment dans la presse, très influente en Allemagne. Deutsche Bahn et GDL ne cesse de se renvoyer la responsabilité de cette grève perlée. Le syndicat réclame une plus grande souplesse dans la représentativité, alors que Berlin prépare une nouvelle législation visant justement à limiter l’influence des syndicats.

La porte de sortie pourrait être la nomination d’un médiateur, une solution qui a l’aval du gouvernement, qui aimerait bien voir le mouvement s’arrêter le plus rapidement possible. Le syndicat n’y est pas fermé, mais il exige d’abord des résultats « intermédiaires ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : allemagne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook