Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelle journée de manifestation contre la réforme du code du travail





Le 21 Septembre 2017, par

La CGT ne relâche pas la pression sur le gouvernement sur la réforme du code du travail. Ce jeudi 21 septembre, le syndicat et Solidaires organisent une seconde journée de manifestation, une semaine après une première mobilisation.


Cette nouvelle manifestation est organisée deux jours avant une autre journée d'action, mise sur pied cette fois par le parti de Jean-Luc Mélenchon, La France insoumise. Ce dernier entend dénoncer le « coup d'État social » du gouvernement qui, comme l'avait promis Emmanuel Macron, va réformer le marché du travail par ordonnances. Plusieurs actions sont prévues ce jeudi, en particulier au niveau de la production d'électricité qui devrait baisser, prévient la Fédération nationale des mines et de l'énergie CGT. À partir du 25 septembre, ce sera au tour des routiers CGT et FO de lancer une grève reconductible qui pourrait bloquer des dépôts de carburant.

Bref, les Français peuvent s'attendre à quelques semaines difficiles. « Je respecte le droit de manifester mais je m'oppose au fait qu'on "emmerde" les chefs d'entreprise mais aussi ceux qui vont bosser, ceux qui vont à l'école, qui passent des examens », a réagi Christophe Castaner durant l'émission des Grandes Gueules sur RMC. Le porte-parole du gouvernement a martelé qu'on n'avait « pas le droit de bloquer », en prenant un exemple : « il y a trois mois il y a eu le blocage des centres d'approvisionnement, tout de suite le gouvernement a discuté et a posé le principe qu'on ne laisserait pas la France bloquée ».

Christophe Castaner a également rappelé qu'il y avait un « pouvoir légitime », qu'Emmanuel Macron avait été élu président et qu'il y avait eu des législatives qui « ont conforté et ont donné une majorité » au président de la République. Des arguments pour le chef de l'État et son gouvernement, mais les syndicats l'entendront-ils de cette oreille ? Ils n'en donnent pas l'air en tout cas.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook