Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nouvelles pertes pour Parrot au deuxième trimestre





Le 2 Août 2018, par Olivier Sancerre

Parrot continue d'essuyer des pertes, mais l'avenir est moins sombre qu'il y parait. Le constructeur français de drones mise plus que jamais sur ses appareils volants pour remonter la pente.


Au deuxième trimestre, Parrot a connu une baisse de son chiffre d'affaires : il s'est établi à 32,9 millions d'euros, un résultat en baisse de 6,3% par rapport au même trimestre de l'an dernier. L'entreprise française accuse aussi des pertes : 13,1 millions d'euros entre avril et juin, soit 47% de plus. La difficulté rencontrée par Parrot n'est pas son activité de drones, mais les kits mains libres automobiles, qui constituait autrefois le cœur de métier de l'entreprise. Les ventes sont en chute libre à 2,2 millions d'euros, soit 73% de moins que l'an passé !

Parrot, qui a enclenché une nouvelle stratégie centrée sur les drones pour le grand public, pour les professionnels et les entreprises, est en train de revendre à Faurecia cette activité automobile. Le montant de l'opération (108,5 millions d'euros) devrait permettre au groupe de redorer ses résultats. L'acquisition des 80% de Parrot Automotive détenus par Parrot sera finalisée cet automne.

Si les chiffres ne sont guère brillants, Parrot est en voie de redressement. En 2016, ses pertes s'affichaient à 137,9 millions d'euros. L'année suivante, elles n'étaient plus que de 38,2 millions, puis de 18,9 millions pour les six premiers mois de 2018. Il y a donc de l'espoir, même si l'entreprise fait face à une forte concurrence : celle du chinois DJI, qui capte 70% du marché des drones.



Tags : Parrot

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook