Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

OCDE : une croissance plus forte que prévu en 2021 et 2022





Le 1 Juin 2021, par La rédaction

La croissance mondiale devrait repartir du bon pied en 2021 et se confirmer en 2022. Bon nombre des signaux sont verts pour l'OCDE, qui a revu ses estimations de croissance à la hausse.


Révision à la hausse de la croissance attendue

La production manufacturière, la reprise du transport mondial de marchandises, ou encore la consommation qui repart : ce sont ces signaux positifs qui permettent à l'OCDE de relever le niveau de la croissance mondiale pour 2021 et 2022. Dans le détail, alors que l'institution basée à Paris annonçait une croissance de 5,6% cette année, elle devrait finalement s'établir à 5,8%. Et pour l'année prochaine, cette croissance mondiale va être de 4,4% au lieu de 4%.

L'Organisation de coopération et de développement économiques salue les efforts des gouvernements dans leur campagne de vaccination : près de 2 milliards de doses de vaccins ont été administrées, indique l'OCDE. Par ailleurs, « jamais (…) on aura vu des politiques publiques aussi rapides et efficaces, que ce soit en matière de santé, de développement d'un vaccin ou sur le plan monétaire, budgétaire ou financier », se réjouit le rapport.

La France à près de 6%

Pour ce qui concerne la France, l'OCDE prévoit une croissance de 5,8% en 2021, bien plus que la prévision gouvernementale de 5%. Bercy attend ce rebond avec impatience, au vu de l'effondrement du produit intérieur brut en 2020 (-8%). Toutefois, l'organisation prévient de la persistance de « vents contraires » : « tant que la grande majorité de la population mondiale ne sera pas vaccinée, nous restons tous à la merci de l'émergence de nouveaux variants ».

En cas de reconfinements, la confiance des consommateurs s'effondrera et bon nombre d'entreprises pourraient faire faillite. Par ailleurs, l'OCDE s'inquiète de la nervosité des marchés financiers qui regardent avec angoisse les poussées inflationnistes. La crainte est qu'une hausse des taux d'intérêt pourrait compromettre la reprise.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook