Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Omicron : pas de couvre-feu mais le retour des jauges et du télétravail





Le 28 Décembre 2021, par Paolo Garoscio

Le variant Omicron du virus Sars-CoV-2 a provoqué un rebond épidémique majeur en France, l’Hexagone ayant franchi tout juste avant Noël la barre des 100.000 cas par jour. Face à la situation, un Conseil de Défense sanitaire s’est tenu le 27 décembre 2021 et de nouvelles mesures ont été annoncées le soir-même par Jean Castex, Premier ministre, et Olivier Véran, ministre de la Santé. Des mesures a minima…


Ni couvre-feu, ni confinement, ni report de la rentrée en France

Pixabay/jackmac34
Pixabay/jackmac34
Le gouvernement n’aura pas créé la surprise : les décisions annoncées le 27 décembre 2021 en conférence de presse sont conformes à ce que les rumeurs laissaient entendre, notamment sur les décisions qui n’ont pas été prises. Ainsi, malgré la recrudescence du nombre de cas en France, aucun confinement ni couvre-feu n’ont été annoncés par Jean Castex et Olivier Véran, à contre-courant des décisions de certains pays européens.

Autre mesure sur laquelle le gouvernement a fait l’impasse : le report de la rentrée scolaire de janvier 2022. La date de retour sur les bancs de l’école reste inchangée au 3 janvier 2021, malgré les demandes du personnel de l’Éducation nationale.

La vaccination au centre de la stratégie contre la Covid-19

Malgré tout, plusieurs annonces ont été faites, à commencer par le retour des jauges pour les événements. Dès le 3 janvier 2021, les événements en extérieur ne pourront accueillir que 5.000 personnes, et 2.000 pour les événements en intérieur.

Autres mesures qui font leur grand retour : le masque à l’extérieur, notamment en centre-ville et à discrétion des Préfets, ainsi que le télétravail obligatoire. Ce dernier va être imposé au moins trois jours par semaine aux salariés qui le peuvent.

Mais le centre de la stratégie du gouvernement est bien la vaccination : le délai entre la deuxième dose et la dose de rappel a été encore réduit, à trois mois, tandis que le Pass vaccinal devrait entrer en vigueur le 15 janvier 2021, sous réserve d’adoption de la loi par le Parlement. Dès lors, les non-vaccinés se verront interdits d’accès à de nombreuses activités et lieux de vie, dont les restaurants.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook