Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ouigo dessert la gare Montparnasse





Le 10 Décembre 2017, par

Les trains Ouigo, les TGV à petit prix de la SNCF, desservent désormais la gare Montparnasse. Auparavant, ces trains à grande vitesse s'arrêtaient dans des gares périphériques en région parisienne (à Roissy, Massy, Marne-la-Vallée).


À partir de ce dimanche 10 décembre, les trains Ouigo sont désormais accessibles à Paris intra-muros. Cinq allers-retours sont programmés chaque jour : un vers Rennes, deux vers Nantes et deux vers Bordeaux. À terme, ce sont 32 rotations qui sont prévues. La SNCF prévoit par ailleurs d'élargir la circulation de ses Ouigo dans d'autres gares parisiennes. 

Les prix des billets sont un peu plus élevés que les Ouigo desservant les gares de la région parisienne en raison des coûts du péage plus élevés pour Montparnasse. Mais les voyageurs au budget serré y trouveront leur compte puisque les tarifs débutent à 16 euros pour les adultes au lieu de 10 euros (8 euros pour les enfants au lieu de 5). Ouigo reste donc l'offre « low cost » de la SNCF, alors que les TGV inOUI demeurent le haut de gamme du voyage par train.

Ouigo, créé en 2013 et accessible depuis internet, connait un succès qui ne se dément pas. À l'horizon 2020, la SCNF entend y faire circuler 25 millions de passagers ; cela représentera 20% du trafic des TGV à cette date. Depuis le début de l'année, Ouigo a transporté 7 millions de passagers (30% de plus qu'il y a un an). Cet essor de Ouigo se réalise au détriment des iDTGV, qui ont été supprimés ce dimanche. La SNCF s'en était servi pour expérimenter de nouvelles formules qui sont maintenant exploitées ailleurs, notamment chez Ouigo. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook