Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ouverture des magasins le dimanche : au moins cinq fois par an





Le 16 Octobre 2014, par

Obligé d'ouvrir le dimanche ! Voilà ce qui pointe au nez des maires qui refuseront, pour une raison ou pour une autre, d'autoriser un commerce à ouvrir un dimanche dans l'année.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie, a revu la règle du travail dominical. Il confirme les douze autorisations d'ouverture le dimanche délivrées par les maires chaque année, mais ces derniers auront l'obligation de délivrer au moins cinq dérogations. Si un commerçant se voit refuser une autorisation, il pourra saisir le tribunal administratif afin de forcer la main à l'édile. On imagine aisément les débats houleux qui risquent de mettre à mal la boutique avec les autorités de sa ville.

Le but de Bercy dans cette histoire est simple : forcer l'ouverture dominicale afin de relancer l'activité, le jour même où les employés ont normalement leur repos hebdomadaire. Ils sont nombreux à avoir souhaité travailler le dimanche ou à tout le moins, disposer d'une certaine souplesse pour pouvoir exercer ce jour.

Parmi les autres mesures qui vont être mises en place, l'ouverture de boutiques dans les gares, une dizaine en tout (sans doute les plus importantes comme celles de Paris et de Lyon). Voilà qui les placera au même niveau que les magasins d'aéroports, qui sont ouverts depuis des lustres tous les jours de la semaine. Un nouveau décret paraîtra qui précisera les contours de l'ouverture des enseignes dans les zones à fort potentiel touristique.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook