Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

PEA et PEL bientôt taxés à 15,5 % ?





Le 24 Octobre 2013, par

Et une taxe de plus, une ! Dans la famille des taxes destinées à financer la Sécurité sociale, veuillez accueillir la taxe à 15,5 % sur le PEA, le PEL et l'assurance vie.


PEA et PEL bientôt taxés à 15,5 % ?
Les députés, de la majorité essentiellement, ont voté mercredi une uniformisation par le haut du taux de certains prélèvements sociaux, à 15,5 % pour certains contrats d'assurance-vie, les plans d'épargne-logement (PEL) et les plans d'épargne en action (PEA). Une mesure violemment dénoncée par l'opposition.

La mesure, adoptée par 64 voix contre 22, devrait rapporter 600 millions d'euros, dont 450 millions affectés directement à la Sécurité sociale. Elle s'inscrit dans le projet de loi de financement de Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, qui implique une réforme du calcul des prélèvements sociaux sur les produits de placement exonérés d'impôt sur le revenu.

Le gouvernement ne cesse depuis de défendre une mesure de "justice fiscale" nécessaire au redressement des comptes sociaux, depuis longtemps dans le rouge. De son côté l'opposition critique elle un "Etat spoliateur et injuste" ainsi qu'une "insécurité juridique et fiscale tout à fait néfaste", prenant ainsi le parti des contribuables que cette mesure risque une fois de plus d'énerver. Le "ras-le-bol fiscal" n'est pas près de s'éteindre.

Les revenus du capital sont actuellement soumis à des prélèvements de 15,5 % lors de leur réalisation mais jusqu'alors, une dérogation s'appliquait à certains produits de placement dont font partie les PEA, PEL et assurances vie.

Cet article 8 du PLFSS régissant la taxation à 15,5 % de ces produits de placement devrait taxer tous les gains constitués depuis 1997, l'année qui correspond à l'assujettissement des produits de placement à la CSG.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook