Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

PSA : une prime exceptionnelle de 1 million d'euros pour Carlos Tavares





Le 2 Avril 2018, par

Carlos Tavares récolte les fruits de son travail à la tête du groupe PSA. Le conseil de surveillance du groupe automobile a décidé d'octroyer une prime exceptionnelle d'un million d'euros au président du directoire pour la gestion d'Opel Vauxhall.


Le groupe PSA a acquis l'été dernier Opel et son équivalent britannique Vauxhall. Il s'en est suivi un plan de redressement qui doit amener le constructeur à retrouver le chemin de la rentabilité dans les deux ans. Une gageure, quand on sait que l'ancienne division européenne de General Motors a toujours rencontré des difficultés financières. Quoi qu'il en soit, cette acquisition a permis à PSA de devenir le deuxième groupe automobile européen.

Le conseil de surveillance propose donc aux actionnaires de voter en faveur d'une prime d'un million d'euros à Carlos Tavares, une rémunération exceptionnelle « liée à l'élaboration et la mise en place du plan de redressement PACE! d'Opel Vauxhall, dès après l'acquisition de cette dernière, et destinée à permettre la reconstitution des valeurs économiques d'Opel Vauxhall », selon le document de référence. Les revenus du président du directoire de PSA se monteront en tout à 6,7 millions d'euros au titre de l'exercice 2017 : 1,3 million de part fixe, 2,4 million de part variable, 1,99 million en actions de performance, et 1 million de prime Opel. En 2016, Carlos Tavares avait touché 4,7 millions d'euros.

La réunion annuelle des actionnaires se déroulera le 24 avril. Il y a des chances pour que ces derniers accèdent à la proposition du conseil de surveillance, qui rappelle que « sous le leadership de Carlos Tavares, 2017 a été exceptionnelle à deux titres pour le Groupe PSA » : la marge opérationnelle, en dehors du périmètre d'Opel, s'est établie à 7,3% en 2017, soit 1,3 point de plus qu'en 2016. L'entreprise était donnée pour morte il y a quatre ans…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : psa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook