Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de coup de pouce pour le Smic





Le 10 Décembre 2016, par

Il ne devrait pas y avoir de coup de pouce pour le Smic au 1er janvier prochain. Le gouvernement a commencé à préparer le terrain auprès des organisations syndicales, après un avis défavorable du comité en charge de l’évaluation de la revalorisation du salaire minimum.


De fait, le Smic ne devrait progresser que du niveau de l’inflation, ce qui signifie… pas grand chose, tellement la hausse des prix a été limitée cette année. Le comité d’expert avait estimé fin novembre qu’aller au-delà de la revalorisation légale représentait un « risque de déstabilisation ».

Le gouvernement a, selon Le Figaro, prévenu les syndicalistes le 9 décembre de sa volonté de suivre les recommandations du comité : pas de coup de pouce, donc. La décision finale interviendra le 19 décembre, lors d’une rencontre entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

Entre temps, François Hollande peut peser dans le débat : l’Élysée peut en effet décider d’aller contre la recommandation des experts et décider d’un coup de pouce. Mais cela parait peu probable. Le chef de l’État se dit en effet d’accord avec le gouvernement. Il faudra donc se contenter de la hausse standard.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : smic

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook