Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pathé-Gaumont veut entrer en Bourse





Le 12 Septembre 2022, par La rédaction

Bouleversement en vue dans le secteur des salles de cinéma en France. Alors que le groupe CGR évalue l'opportunité de trouver un repreneur, Pathé a annoncé son intention d'entrer en Bourse.


Cinémas Pathé-Gaumont : 100 millions d'euros pour investir

Fortement impactées par la crise sanitaire qui a forcé la fermeture des salles de cinéma, les exploitants sont aujourd'hui en quête de solution pour rebondir. CGR, le deuxième réseau de salles en France, a annoncé le lancement d'une démarque d'évaluation du groupe afin de trouver un repreneur. Du côté du leader Pathé-Gaumont, la solution passe par une introduction à la Bourse de Paris. L'opération, prévue en 2024, est en préparation depuis un an. Elle a été dévoilée la semaine dernière.

Il s'agit pour Pathé de récupérer de l'argent frais pour deux raisons. La première, c'est d'investir pour moderniser les salles de cinéma : le groupe veut renouveler des équipements qui sont là depuis longtemps et désormais en fin de vie, à l'image des projecteurs numériques. Mais ce n'est pas tout. Les 100 millions d'euros recherchés serviront également à financer des contenus.

Plusieurs hypothèses testées

Pathé-Gaumont veut ainsi produire des séries pour alimenter son futur service de vidéo à la demande. La plateforme sera lancée prochainement en France, après un premier essai concluant aux Pays-Bas où un tel service existe depuis cinq ans. Avant de se lancer en Bourse, la direction du groupe avait envisagé une autre option : le mariage avec UGC, le grand rival. Une proposition a été faite l'an dernier, mais ça n'a finalement rien donné.

L'hypothèse de l'ouverture du capital de Pathé à un partenaire a aussi été envisagée, mais là aussi sans résultat. La Bourse est donc la voie choisie pour continuer de croître et d'investir. L'introduction prévue en 2024 fait toutefois preuve d'une certaine prudence, au vu des performances modestes de la place financière depuis le début de l'année.



Tags : cinéma

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook