Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pauvreté : 5,60 euros par jour pour manger et se vêtir





Le 11 Septembre 2014, par

Le Secours populaire a livré son 8e baromètre de la pauvreté en France. Le portrait est saisissant, et la conclusion est difficile à entendre : de plus en plus de personnes en sont réduite à la survie.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
D'après les chiffres donnés par le Secours populaire, 30% des ménages reçus dans les permanences de l'organisme disposent de ressources inférieures à 750 euros par moi. Pour 43%, ces revenus oscillent entre 750 et  250 euros; enfin, pou 20%, ils varient entre 1 250 et 1 750 euros. Une fois retirées les charges obligatoires (crédits, loyer, impôts…), la moyenne est de 5,60 euros par jour pour la nourriture et les vêtements. Ce résultat est modulé suivant les revenus : pour 6,5% des personnes, la moyenne est même négative ou nulle… Pour 19%, elle est comprise entre 0,5 et 3 euros.
 
De fait, il faut couper dans tout ce qui n'est pas absolument indispensable pour vivre. Les soins en font partie. 19% ont ainsi renoncé au moins une fois à l'achat d'une prothèse dentaire; 13% l'ont retardé de plusieurs mois. 18% ne se sont même pas rendus chez le dentiste. Pour 14%, c'est l'achat de lunettes qui a été retardé. 13% ont repoussé l'échéance d'acheter des médicaments…
 
Plus globalement, 66% des Français ont déclaré connaître quelqu'un dans leur entourage (famille ou connaissances) en situation de pauvreté. C'est 10 points de plus qu'en 2007. 55% affirment avoir été proche de basculer dans la pauvreté — et pour 35% d'entre eux, c'est désormais la réalité. 68% de ceux dont les revenus se situent sous la barre des 1 200 euros, ont déjà connu la pauvreté.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook