Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Péages : Clément Beaune confirme une nouvelle fois la hausse en 2023





Le 10 Octobre 2022, par Paolo Garoscio

Parmi les mesures déployées par le gouvernement ou proposées par les élus pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat des ménages, la question des péages autoroutiers a été peu évoquée, voire pas du tout. Pourtant, les Français doivent se préparer à une augmentation des prix qui pourrait atteindre des niveaux rarement vus…


Le gouvernement prépare les esprits à une hausse des péages

Fin septembre 2022, Clément Beaune, ministre des Transports, avait déjà évoqué la future revalorisation des péages autoroutiers en France. Comme chaque fin d’année, gouvernement et concessionnaires ont entamé les discussions pour revaloriser le prix payé par les automobilistes pour rouler sur les autoroutes cédées en concession via des contrats régulièrement décriés.

La hausse prend en compte les travaux mais aussi l’inflation, et en 2022, cette dernière pourrait dépasser les 6% annuels. C’est la raison pour laquelle Clément Beaune, invité de RTL dimanche 9 octobre 2022, a précisé qu’il n’y aura pas de gel des péages. Une mesure qui ne serait pas inédite, mais qui est exclue d’emblée : la hausse ne sera pas de 0% « parce que ce ne serait pas sérieux ».

Des péages en forte hausse en France en 2023 ?

Le gouvernement tente néanmoins de limiter cette augmentation à venir : « on discute avec les sociétés d'autoroutes pour que ce ne soit pas des montants disproportionnés du type 7% ou 8% », a expliqué le ministre des Transports. Ces taux ont été évoqués par la presse et auraient été réclamés par certains gestionnaires, notamment face à la hausse des coûts de l’énergie et des matières premières.

Le ministre souhaite donc que les augmentations ne « mettent pas en difficulté le pouvoir d’achat », déjà durement touché par les augmentations de prix généralisées. Aucun taux n’a toutefois été évoqué officiellement, mais il devrait être bien supérieur à celui de 2022. Le 1er février 2022, le prix des péages avait augmenté en France de 2% en moyenne.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook