Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pétrole : vers une baisse des prix plus importante encore





Le 12 Août 2015, par

Jusqu’à quel niveau baissera le prix du pétrole ? La ressource est actuellement très abondante et les craintes sur l’activité économique en Chine pousse les prix du baril toujours plus bas.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les cours du pétrole sont orientés à la baisse. Et de plus en plus. La référence européenne du brut, le baril de Brent, a cédé 35 cents à 48,83 $. Ce qui sera perçu comme une très bonne nouvelle pour le portefeuille des automobilistes (pour qui les prix à la pompe continueront de baisser) est aussi une inquiétude pour les investisseurs et les observateurs du marché.

Car cette baisse continue est due à deux principaux facteurs. Le premier, c’est la surabondance de l’offre. L’Opep continue de déverser plus de 30 millions de barils de pétrole chaque jour, au-delà du plafond théorique ; les États-Unis ne cessent eux de produire leur propre pétrole de schiste et ont de moins en moins besoin de s’adresser au marché pour obtenir leur énergie. Enfin, l’Iran va rejoindre les producteurs de pétrole suite à la levée des sanctions économiques qui pesaient sur Téhéran, après la signature de l’accord sur le nucléaire.

Il y a plus inquiétant encore. La Chine donne des signes d’essoufflement économique qui s’incarne actuellement dans la dévaluation surprise du yuan. La baisse soudaine du taux de change entre la devise nationale chinoise et le dollar (-2%) se destine à soutenir des exportations en forte baisse. Mais cela indique surtout que l’économie du pays subit un ralentissement alors qu’il est le premier consommateur d’énergie au monde.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pétrole

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook