Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Picard Surgelés bientôt dans les bacs des congélateurs... japonais !





Le 19 Novembre 2014, par

Picard veut s'exporter au Japon. Le spécialiste du surgelé haut de gamme, et enseigne préférée des Français, a signé un partenariat avec le distributeur nippon Aeon.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le géant de la distribution japonaise Aeon va référencer dans les rayons de ses boutiques les produits Picard. Ce sont des linéaires entiers qui seront dévolus à une sélection de surgelés du groupe français, mais uniquement dans huit magasins dans un premier temps, situées à Tokyo et dans les environs. En cas de succès, les produits Picard pourraient trouver place dans d'autres succursales de son partenaire nippon.

C'est une grande aventure pour l'industriel français, dont les produits sont peu sortis de l'Hexagone. Picard n'est en effet présent qu'en Italie et en Belgique : le Japon est donc un marché d'importance pour l'internationalisation de la marque. C'est d'autant plus intéressant et finalement, culotté, que traditionnellement les consommateurs japonais boudent les surgelés. 

Picard souhaite cependant accompagner le changement des habitudes et des goûts qui s'opère actuellement dans l'archipel, et qui voit les japonais commencer à apprécier ce type de plats — notamment les femmes qui travaillent ou encore les personnes seules, qui n'ont ni l'envie ou le temps de cuisiner.

Pour faire sa marque au pays du soleil levant, Picard mise sur une sélection de produits premium, qu'il faudra adapter aux goûts locaux. L'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros rien qu'en France, où l'enseigne compte 920 magasins.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : japon, picard

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook