Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plan de licenciements en vue pour Snap, l'éditeur de Snapchat





Le 8 Mars 2018, par

Snap, l'éditeur de la fameuse application Snapchat, va procéder à une nouvelle vague de licenciements. Les effectifs devraient affecter en particulier les ingénieurs de l'entreprise.


Depuis l'introduction en Bourse de Snap l'an dernier, l'entreprise a procédé à deux plans de licenciements ; un troisième est donc en préparation, avec des suppressions de postes attendues au sein du département ingénierie de la société. Ce sont une centaine de postes qui devraient être supprimés dans une division pourtant stratégique pour une entreprise qui fait vivre un réseau social. Mais les précédentes vagues de licenciements avaient frappé les départements marketing, contenus et recrutement.

Snap comptait 3 000 salariés fin 2017. L'an dernier, Evan Spiegel le fondateur et patron de l'entreprise avait prévenu ses équipes qu'il serait tenu de prendre des décisions difficiles pour les effectifs en 2018. L'annonce de ce nouveau plan de restructuration contrastera avec des résultats financiers qui ont tendance à s'améliorer suite au redesign de l'application ; la nouvelle interface a beau être décriée, les utilisateurs sont semble-t-il plus nombreux et plus enclins à y partager photos et vidéos. Un système d'évaluation des performances des employés a été mis en place il y a quelques mois.

Ces licenciements, s'ils s'avéraient, interviendraient dans un contexte particulier pour Snap, alors qu'Evan Spiegel a perçu plus de 637 millions de dollars en actions l'an dernier. C'est la troisième plus forte rémunération jamais versée à un PDG ! Snapchat est présent sur un marché où la concurrence est particulièrement féroce : Facebook y est très présent bien sûr, notamment au travers de son application Instagram qui n'hésite pas à copier des fonctions de son rival.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : snap

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook