Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plus de coopération entre Renault-Nissan et Mercedes





Le 26 Juin 2014, par

L'heure est à l'entraide et aux économies d'échelle dans le secteur automobile. Renault-Nissan faisait déjà la preuve que deux constructeurs pouvaient s'entendre pour partager les frais de production et de distribution, et l'alliance franco-japonaise rajoute un troisième larron.


Plus de coopération entre Renault-Nissan et Mercedes
Renault doivent en effet annoncer ce vendredi une nouvelle alliance avec l'allemand Daimler (Mercedes). L'idée : produire des voitures compactes ensemble. Les deux groupes coopèrent déjà ensemble depuis 2010 (ils produisent ensemble les Twingo III et Smart), mais cet attelage va se renforcer avec l'aval donné à une nouvelle ligne de production au Mexique. Cette usine fabriquera des berlines de Mercedes et Infiniti (Nissan).
 
Les véhicules seront produits sur une plateforme de Daimler installée à Aguascalientes (centre du Mexique). La production en elle-même débuterait en 2017; la ligne devrait livrer entre 100 000 et 150 000 unités par an. Elle permettra aux deux entreprises de toucher le marché américain en réalisant des économies substantielles.
 
Cette coopération représente le « plus important projet dans le cadre de la coopération mondiale entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan », précise le groupe allemand. Ce dernier détient 3,1% de Renault-Nissan, tandis que le duo possède chacun 1,55% de Daimler.
 
En plus des économies d'échelle, Renault-Nissan bénéficiera du savoir-faire et de l'expertise du constructeur haut de gamme allemand; celui-ci utilise en retour les petits moteurs Renault qu'il ne produit pas.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook