Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Plus de la moitié des Français ne veulent pas "travailler plus"





Le 23 Avril 2019, par Paul Malo

Plutôt que de travailler un jour de plus, ils préfèrent mettre fin aux 35 heures.


Travailler plus dans la semaine

Travailler plus, au moins un jour de plus, pour financer les retraites et les baisses d’impôts ? C’est une des propositions qu’Emmanuel Macron devrait faire ce jeudi. Mais les Français, eux, ne sont clairement pas de son avis. Selon un sondage Ifop pour le « JDD », une majorité de Français interrogés sur la possibilité de « travailler plus » y sont opposés (54 %),

Et si les Français étaient amenés à travailler plus, par quelles mesures cela passerait-il ? Les sondés préfèreraient travailler plus dans la semaine, et ce via l’abandon des 35 heures (41 %). 25% seraient favorables à l'augmentation des années de cotisation pour bénéficier d'une retraite à taux plein, 14% à la suppression d'un ou de plusieurs jours fériés dans l'année, 20 % ne privilégiant aucune de ces solutions.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook