Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour Christine Lagarde, la BCE a des marges pour soutenir la zone euro





Le 29 Août 2019, par Olivier Sancerre

Christine Lagarde ne compte pas bousculer la politique menée ces dernières années par son prédécesseur à la Banque centrale européenne, Mario Draghi. Elle estime même que la BCE a des marges de manœuvre.


La politique monétaire de la Banque centrale européenne a besoin de rester « très accommodante dans un avenir prévisible », a expliqué la future présidente de l'institution monétaire de la zone euro, basée à Francfort. Christine Lagarde répondait à des questions écrites émises par le Parlement européen. Une fois aux commandes, elle ne bouleversera pas la politique mise en place par Mario Draghi. Néanmoins, elle relève que l'inflation soit restée « ces dernières années constamment sous les niveaux conformes à l'objectif d'inflation de la BCE », qui est d'un peu moins de 2%.

Christine Lagarde note aussi que l'expansion économique de la zone euro a « ralenti récemment », avec des perspectives de croissance « en baisse ». Les raisons sont connues : « incertitudes liées aux facteurs géopolitiques,  pressions protectionnistes et vulnérabilités des marchés émergents ». C'est pourquoi la future présidente entend poursuivre la politique de la BCE, elle trouve même que l'institution a encore de la marge pour l'amplifier. La Banque centrale européenne n'aurait pas atteint le « plancher » de sa politique accommodante.

Les taux d'intérêt, déjà historiquement très bas, pourraient donc être amenés à reculer encore. Christine Lagarde prévient toutefois : il lui parait clair que des taux bas ont « des implications pour le secteur bancaire et la stabilité financière en général ». Une manière de rassurer l'Allemagne qui apprécie guère la politique monétaire de la BCE en raison des pertes essuyées par les épargnants.



Tags : bce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook