Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour la Cour des comptes, l'année 2016 n'a pas été bonne





Le 1 Juin 2017, par

La Cour des comptes a rendu son verdict concernant le budget de l'État pour 2016. Et il n'est pas spécialement positif pour le précédent gouvernement. Le rapport sur la gestion des comptes publics prend en effet des allures de réquisitoire…


Le déficit a baissé de 1,4 milliard d'euros l'an dernier ; il ressort à 69,1 milliards, ce qui n'est pas si mal considérant la prévision de 72,3 milliards. Mais ce résultat est surtout le fait d'une charge de la dette moins élevée ainsi qu'au solde des comptes spéciaux (plus de 3 milliards supérieurs aux attentes). En ne tenant pas compte de ces éléments conjoncturels, la Cour calcule que le déficit budgétaire de 2016 est plus élevé qu'en 2013…

Le déficit est surtout supérieur de 85% à celui enregistré en 2007, soit le niveau d'avant la crise où il s'établissait à 38,4 milliards d'euros. La dette elle a continuer sa progression l'an dernier, de 45 milliards ; elle pèse désormais 1 621 milliards. Tout n'est pas noir pour autant, car les caisses de l'État ont bénéficié d'éléments exceptionnels en 2016.

C'est le cas par exemple des 6 milliards d'euros provenant de la redevance hertzienne ou des bons résultats de la Coface. Toutefois, les recettes (284,1 milliards d'euros) n'ont pas été aussi élevées qu'escomptées puisqu'elles ont été inférieures de 3,8 milliards par rapport aux prévisions. L'impôt sur les sociétés, notamment, représente 3 milliards sur ce manque à gagner.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook