Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour les Français, le salaire est important, mais les valeurs de l'entreprise aussi





Le 2 Mars 2020, par La rédaction

Le salaire est le premier sujet de préoccupation pour les Français. Une étude du site d'emplois Monster le confirme, mais elle apporte quelques nuances intéressantes : il n'y a pas que le salaire, finalement.


38% des Français ont changé d'emploi en raison du salaire

Le salaire, c'est important pour les Français selon cette étude Monster réalisée auprès de 4 000 salariés dans le monde, dont 500 en France : pour 38% de ces derniers, c'était même la raison pour laquelle ils ont changé d'emploi. 7 candidats sur 10 se disent à l'aise pour négocier leur rémunération en acceptant un nouveau poste, et 46% d'entre eux sont prêts à refuser une offre si le salaire n'est pas à la hauteur des attentes. L'étude montre aussi que les femmes sont moins à l'aise pour négocier leur salaire en prenant un nouveau poste : 80%, contre 64% pour les hommes. Près de 4 candidats sur 10 pensent qu'il existe un écart de salaire entre hommes et femmes.

Les candidats considèrent que le salaire est le critère le plus important lors d'une proposition d'embauche : ils sont 62% à le penser. Viennent ensuite, mais plus loin, le temps de trajet (47%), les horaires flexibles (34%), les avantages sociaux (32%) et les opportunités de développement (31%). La paie ne fait cependant pas tout : les candidats considèrent également les primes et les bonus (62%), le nombre de congés payés (56%) et la couverture mutuelle et la prévoyance (40%).

L'importance des valeurs

L'argent, c'est une chose, mais l'étude démontre que les valeurs de l'entreprise ont une importance pour les candidats. 9 répondants sur 10 disent s'en soucier. Les candidats recherchent en premier lieu le respect (68%), l'honnêteté (62%), la confiance (56%), puis viennent la transparence et la responsabilisation avec respectivement 38% et 36%. Les recruteurs doivent également savoir que les candidats estiment, à 89%, que les questions liées aux changements climatiques sont importantes.

L'étude démontre donc que la rémunération n’est pas l’unique moteur pour un salarié. D’autres variables entrent en ligne de compte : équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, avantages proposés par l’entreprise, responsabilité sociale et environnementale. Il faut enfin savoir que 82% des répondants se sentent en sécurité dans leur emploi actuel… Mais ils sont 44% à penser que leur emploi est à risque si la France devait connaître une récession.



Tags : emploi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook