Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour rajeunir sa clientèle, Nivea lance des crèmes pour peaux tatouées





Le 10 Septembre 2019, par Anne Poirier

Les tatouages sont de plus en plus populaires. Mais peu de gens savent en prendre soin. Nivea lance une nouvelle gamme pour embellir et protéger les peaux tatouées.


Nivea veut rajeunir son image

Beiersdorf, le fabricant de Nivea, va lancer une nouvelle marque de crèmes spécifiquement dédiées aux peaux tatouées. Le groupe allemand veut surfer sur cette tendance, devenue un phénomène de mode, notamment auprès d'un jeune public.

Cette nouvelle marque baptisée "Skin Stories" est une première pour l'entreprise en plus de 30 ans d'existence. Elle sera commercialisée à la fin du mois de septembre. Cette gamme comprendra un baume réparateur pour les nouveaux tatouages, un stick de protection solaire et une lotion corporelle quotidienne.
 



Les tatouages, accessoires de mode

Son lancement intervient dans un contexte de désaffection des marques grand public comme Nivea, notamment auprès des jeunes consommateurs, qui privilégient des ingrédients plus naturels et de nouveaux noms. Selon Beiersdorf, un Allemand sur cinq est désormais tatoué. Une proportion en constante augmentation, qui approche les 50% chez les femmes de 25 à 34 ans.

Les tatouages, de plus en plus populaires, sont désormais devenus quasiment un accessoire de mode personnel. "Mais peu de gens savent comment en prendre soin correctement", a expliqué Hauke Voss, directeur de la division innovation "Indie Brands" de Beiersdorf, dans un communiqué. 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook