Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Produits frais bio : les marges de la grande distribution sont trop élevées, selon l'UFC-Que Choisir





Le 22 Août 2019, par François Lapierre

La grande distribution est dans le collimateur de l'UFC-Que Choisir. L'association de consommateurs pointe les marges « excessives » que réalise le secteur sur les fruits et légumes bio


Les marges des distributeurs sont bien trop élevées sur les fruits et les légumes issus de l'agriculture biologique, dénonce l'UFC-Que Choisir dans le dernier numéro de son magazine. L'association a mené l'enquête sur un panier de 24 fruits et légumes bio, et a constaté que les enseignes réalisaient de confortables marges, en particulier sur trois des produits frais bio les plus achetés par les consommateurs français : la pomme de terre, la tomate et la pomme. Les marges passe du simple au double entre une pomme traditionnelle et une pomme bio : sur la première, la marge sera de 90 centimes, sur la seconde elle atteint… près de 2,20 euros.

La grande distribution « profite » de l'attrait des Français pour les produits bio. Les ventes de ces derniers ont augmenté de 36% sur les trois dernières années. De quoi donner des idées aux enseignes de la grande distribution, qui peuvent ainsi pratiquer des marges bien plus importantes que sur les produits plus traditionnels. Au détriment des consommateurs. Les distributeurs surfent également sur la conception que le bio est généralement plus cher. Les consommateurs ont intégré cette idée 

« La grande distribution en profite », accuse Alain Bazot, président d'UFC-Que Choisir au micro de France Inter. Il dénonce une pratique « anti-consommation durable ». La sonnette d'alarme tirée par l'association de défense des consommateurs permettra peut-être une prise de conscience. En attendant, elle conseille d'acheter des produits bio dans les magasins spécialisés, qui pratiquent des prix plus abordables que dans la grande distribution. Cela participera également à la « démocratisation du bio », en poussant les grandes enseignes à faire baisser leurs marges.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook