Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Profits excessifs : l'Autorité de la concurrence promet des sanctions sévères





Le 19 Juin 2023, par Aurélien Delacroix

Benoît Coeuré, le président de l'Autorité de la concurrence, avertit les entreprises qui cherchent à réaliser des « profits excessifs » dans le contexte actuel d'inflation. Il met en avant l'arsenal d'outils à sa disposition pour sévir contre ces pratiques.


Des enquêtes sur des soupçons de profits excessifs

En pleine période d'inflation persistante, Benoît Coeuré, président de l'Autorité de la concurrence, tire la sonnette d'alarme sur les « profits excessifs » réalisés par certaines entreprises. Dans une entrevue parue dans Le Parisien, il affirme que des outils sont à la disposition de l'Autorité pour sanctionner, même sévèrement, les entreprises abusant de la situation. Selon lui, l'inflation actuelle est en partie alimentée par ces profits excessifs. Si bien qu'il appelle à une surveillance accrue, sans pour autant préciser les secteurs les plus touchés. Il souligne cependant que « quand on a des soupçons d'entente, on enquête ».

La question des marges des entreprises est devenue centrale alors que l'inflation demeure élevée malgré l'apaisement de certains facteurs de crise à la fin de l'année 2022. L'évolution des marges des entreprises n'a « globalement » pas contribué à la hausse de l'inflation en France en 2022, selon le gouverneur de la Banque de France, qui a néanmoins appelé à la « vigilance » en la matière.

Des marges sous surveillance

Le taux de marge des entreprises a atteint 32% en 2022, proche de son niveau pré-Covid, après un niveau record de 34% en 2021. Des secteurs comme l'industrie agroalimentaire, l'énergie, les transports et certains secteurs de services nécessitent une surveillance particulière, selon la Banque de France. Benoît Coeuré avertit donc les entreprises : « comme les prix augmentent partout, cela se verra moins si nous nous entendons », mais il ajoute rapidement : « attention, nous sommes vigilants ». 

L'Autorité de la concurrence a pour mission de veiller à l'équilibre de la concurrence et de réprimer les pratiques anticoncurrentielles comme les ententes ou les abus de position dominante, par des injonctions ou des sanctions. La lutte contre les « profits excessifs » est donc plus que jamais à l'ordre du jour en cette période d'inflation persistante. Les entreprises sont averties : l'Autorité de la concurrence veille et n'hésitera pas à sévir en cas d'abus.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook